Les différents types d'habitations

Maisons en bois ou mixte (bois + dur)

Les maisons en bois en raison de leur souplesse et de leurs faible poids, sont considérées en général comme peu vulnérables.
1
Case en bois traditionnelle avec combles aménagés, toiture 4 pentes avec brisure de pente, galerie périphérique sur 3 façades au moins

Ce type de construction en bois est antérieur aux années 68-70. La vulnérabilité va être conditionnée principalement par l’âge de la construction, son état d’entretien ou de conservation et la nature du soubassement. En effet, la présence fréquente d’un soubassement en maçonnerie de blocs de galets ou de tuf est défavorable pour la stabilité de l’édifice.

   
2Case en bois de centre-ville (ou à la campagne si pas de mitoyen

Ce type de construction est répertorié en milieu urbain. Il concerne des constructions en bois, antérieures aux années 68-70 et qui en général n’ont pas de soubassement. La vulnérabilité va être conditionnée principalement par l’âge de la construction, son état d’entretien ou de conservation, la nature et la proximité des maisons mitoyennes. La présence de maisons accolées de nature très différente et/ou plus hautes peut être préjudiciable.

   
3Maison industrialisée en bois, de plein pied sur terrain plat, toit 4 pentes en 2 parties (pas de combles aménagés)

Ce type de construction en bois d’un seul niveau est postérieur aux années 68-70. S’agissant de constructions relativement récentes, la vulnérabilité peut être conditionnée principalement par l’état d’entretien ou de conservation.

   
 4Maison mixte (rez-de-chaussée en dur / étage en bois), soubassement plein (pente faible à modérée), combles aménagées, toit à 2 pentes avec pignon en bois

Ce type de construction mixte en béton et parpaings en rez-de-chaussée et étage en bois est postérieur aux années 70 et est implanté sur des pentes faibles. La vulnérabilité est considérée comme modérée et sera conditionnée principalement par l’âge de la construction, son état d’entretien ou de conservation d’une part et la nature du soubassement d’autre part. La différence de comportement entre les deux parties béton et bois de la structure peut être source de problème en cas de forte secousse, si elle n’a pas été correctement prise en compte lors de la construction.

   
5Maison traditionnelle case aménagée (galerie et pièces en dur autour de pièces centrales en bois), soubassement plein sur terrain plat ou faible pente, toit 4 pentes à brisure de pente, combles non aménagées.

Ce type de construction d’un seul niveau, mixte en béton et parpaings en périphérie et partie centrale en bois, est postérieur aux années 50. L’implantation se fait en général sur des pentes modérées à fortes. La vulnérabilité est considérée comme modérée et sera conditionnée principalement par l’âge de la construction, son état d’entretien ou de conservation d’une part et la nature du soubassement d’autre part. Les constructions les plus anciennes notamment reposent sur une maçonnerie de blocs, ce qui est en général défavorable. La différence de comportement entre les deux parties béton et bois de la structure n’est a priori pas un problème.

   
6Maison urbaine en bois sur 2 niveaux, galeries en porte à faux (bois sur consoles en ferronnerie), toiture 2 pentes avec combles habités

Ce type de construction est répertorié en milieu urbain. Il concerne des constructions en bois ou mixte bois/maçonnerie, de 3 niveaux en général (2 étages). Elles sont anciennes, antérieures à 1950 et en général, n’ont pas de soubassement. La vulnérabilité est considérée a priori comme étant faible. Le soubassement, lorsqu’il est présent n’est pas de bonne qualité ce qui augmente la vulnérabilité.

La vulnérabilité va être conditionnée principalement par l’âge de la construction, son état d’entretien ou de conservation, la nature et la proximité des maisons mitoyennes. La présence de maisons accolées de nature très différente et/ou plus hautes peut être préjudiciable.

La présence de porte-à-faux (balcons notamment) est souvent un facteur aggravant de vulnérabilité.

   
7Maison mixte (bois béton) de constructeur de maisons individuelles 1980-2000, toit à 2 pentes avec brisure de pente et pignon en bois, de plein pied sur terrain plat, avec galerie sur une façade maxi.

Ce type de construction d’un seul niveau en dur ou mixte béton / bois est postérieur aux années 70 et est implanté sur des pentes faibles.

La vulnérabilité est considérée comme faible à modérée.

   

Maisons/ Villas de plain pied (avec ou sans combles aménagés)

8Villa en dur avec une galerie majoritaire sur 2 façades, toit 4 pentes avec combles aménagés, soubassement plein sur faible pente

Ce type de construction en dur, de forme assez compacte, le plus souvent sur pente nulle ou faible, présente en général une assez faible vulnérabilité. La vulnérabilité sera d’autant moins grande que la construction sera récente et qu’elle aura bénéficié de l’intervention de professionnels. La nature du soubassement (lorsqu’il existe), entièrement en béton armé (cas le plus favorable) ou en béton armé + parpaings peut influer sur la vulnérabilité. La position et le nombre de galeries peuvent éventuellement aussi jouer un rôle.

   
9Villa en dur avec une galerie majoritaire sur 2 façades, de plein pied sur terrain plat, toit 4 pentes avec combles aménagés

Ce type de construction en dur, de forme assez compacte, le plus souvent sur pente nulle ou faible, présente en général une assez faible vulnérabilité. La vulnérabilité sera d’autant moins grande que la construction sera récente et qu’elle aura bénéficié de l’intervention de professionnels. La nature du soubassement (lorsqu’il existe), entièrement en béton armé (cas le plus favorable) ou en béton armé + parpaings peut influer sur la vulnérabilité. La position et le nombre de galeries peuvent éventuellement aussi jouer un rôle.

   
10Villa en dur avec une galerie sur seulement1 façade, soubassement plein sur terrain en pente modérée, toit 4 pentes avec combles aménagés

Ce type de construction en dur, de forme assez compacte, le plus souvent sur pente nulle ou faible, présente en général une assez faible vulnérabilité. La vulnérabilité sera d’autant moins grande que la construction sera récente et qu’elle aura bénéficié de l’intervention de professionnels. La nature du soubassement (lorsqu’il existe), entièrement en béton armé (cas le plus favorable) ou en béton armé + parpaings peut influer sur la vulnérabilité. La position et le nombre de galeries peuvent éventuellement aussi jouer un rôle.

   

11Villa en dur avec une galerie sur seulement 1 façade, de plein pied sur terrain plat, toit 4 pentes avec combles aménagés

Ce type de construction en dur, de forme assez compacte, le plus souvent sur pente nulle ou faible, présente en général une assez faible vulnérabilité. La vulnérabilité sera d’autant moins grande que la construction sera récente et qu’elle aura bénéficié de l’intervention de professionnels. La nature du soubassement (lorsqu’il existe), entièrement en béton armé (cas le plus favorable) ou en béton armé + parpaings peut influer sur la vulnérabilité. La position et le nombre de galeries peuvent éventuellement aussi jouer un rôle.

   
12Maison en béton armé années 1960-1975, toit plat ou à 1 pente sur dalle béton, galerie partielle sur une seule façade

Ce type de construction en dur d’un seul niveau, peu étendue en général et de forme assez compacte, le plus souvent sur pente nulle ou faible, présente en général une assez faible vulnérabilité. Il s’est développé après le cyclone 28 jusqu’au début des années 90. La vulnérabilité sera modulée essentiellement en fonction de la période de construction.

   
13Maison en dur toiture à une ou deux pentes (sans dalle de plafond)  sans galerie, sur soubassement plein (pente faible à modérée), avec majorité d’ouvertures sur la façade principale (portes ou fenêtres)

Ce type de construction en dur d’un seul niveau est postérieur aux années 70 et est implanté sur des pentes modérées à forte. La vulnérabilité est considérée comme faible à modéré. Outre la période de construction, la vulnérabilité sera conditionnée par la nature du soubassement. Elle sera plus forte pour un soubassement constitué de maçonnerie ancienne (roches) ou récente (parpaings). Un soubassement en béton armé serait le cas le plus favorable.

   
14Maison en dur avec galerie sur 2 façades au moins, combles aménagés sous toiture à pente, soubassement plein sur terrain plat ou à faible pente

Ce type de construction en dur, de forme assez compacte, le plus souvent sur pente nulle ou faible, présente en général une assez faible vulnérabilité. La vulnérabilité sera d’autant moins grande que la construction sera récente et qu’elle aura bénéficié de l’intervention de professionnels. La nature du soubassement (lorsqu’il existe), entièrement en béton armé (cas le plus favorable) ou en béton armé + parpaings peut influer sur la vulnérabilité. La position et le nombre de galeries peuvent éventuellement aussi jouer un rôle.

   
15Maison en dur (1930-1970), sur soubassement plein (pente faible à modérée, voire plat), toit plat (dalle), remplissages de claustras sur une partie de la galerie (1 ou 2 façades)

Ce type de construction en dur d’un seul niveau, peu étendue en général et de forme assez compacte, le plus souvent sur pente faible à modérée, présente en général une assez faible vulnérabilité. Il s’est développé après le cyclone 28 jusqu’au début des années 90. La vulnérabilité sera modulée essentiellement en fonction de la période de construction et surtout par la nature du soubassement.

   
16Villa en dur avec soubassement plein sur pente modérée à forte, galerie majoritaire sur 2 ou 3 façades, toiture 4 pentes à brisure de pente avec combles habitées.

Ce type de construction en dur d’un seul niveau + comble, de forme assez compacte, le plus souvent sur pente faible à modérée, présente en général une assez faible vulnérabilité. Il s’est développé à partir de 1950 jusqu’à aujourd’hui. La vulnérabilité sera modulée essentiellement en fonction de la période de construction, de l’état d’entretien ou de préservation du bâtiment et par la nature du soubassement.

   

Maisons/Villas de plusieurs étages

17Maison sur terrain plat,  2 niveaux habités dont le rdc est totalement ouvert (sur pilotis), toit 4 pentes sur dalle

La vulnérabilité au sein de ce type de construction est a priori forte à très forte en raison principale de la présence d’un rez-de-chaussée « transparent » (avec beaucoup de « vides ») surmonté par un ou deux étages pleins. En général, ce type de construction n’est pas récent (plus de 15 ans).

   
18Maison sur terrain plat,  2 niveaux habités dont le rdc est totalement ouvert (sur pilotis) avec dalle de toit terrasse (plat)

La vulnérabilité au sein de ce type de construction est a priori forte à très forte en raison principale de la présence d’un rez-de-chaussée « transparent » (avec beaucoup de « vides ») surmonté par un ou deux étages pleins. En général, ce type de construction n’est pas récent (plus de 15 ans).

   
19Maison sur soubassement de pilotis (terrain en pente modérée à forte) avec galerie sur 2 façades, toiture plate (dalle béton)

Ce type de construction en dur d’un seul niveau est postérieur aux années 70 et est implanté sur des pentes modérées à fortes. La vulnérabilité est considérée comme modérée à forte. Outre la période de construction, la vulnérabilité sera conditionnée par la présence d’un soubassement constitué « seulement » de poteaux en béton armé. La présence d’une galerie sur 2 côtés perpendiculaires peut affaiblir l’angle dans lequel elle se trouve.

   
20Maison sur soubassement de pilotis (terrain en pente modérée à forte) avec galerie majoritaire sur 2 façades, toiture 4 pente à brisure de pente

Ce type de construction en dur d’un seul niveau est postérieur aux années 70 et est implanté sur des pentes modérées à fortes. La vulnérabilité est considérée comme modérée à forte. Outre la période de construction, la vulnérabilité sera conditionnée par la présence d’un soubassement constitué « seulement » de poteaux en béton armé. La présence d’une galerie sur 2 côtés perpendiculaires peut affaiblir l’angle dans lequel elle se trouve.

   
21Maison sur soubassement de pilotis (terrain en pente modérée à forte) avec galerie sur majoritaire sur 2 façades, toiture 4 pentes (combles non aménagées)

Ce type de construction en dur d’un seul niveau est postérieur aux années 70 et est implanté sur des pentes modérées à fortes. La vulnérabilité est considérée comme modérée à forte. Outre la période de construction, la vulnérabilité sera conditionnée par la présence d’un soubassement constitué « seulement » de poteaux en béton armé. La présence d’une galerie sur 2 côtés perpendiculaires peut affaiblir l’angle dans lequel elle se trouve.

   
22Maison en dur habitée sur 1 niveau sur soubassement haut (>1,20m) largement ouvert (pilotis), galerie périphérique sur au moins 2 façades complètes, toit à 4 pentes sur dalle (combles non aménagées)

La vulnérabilité au sein de ce type de construction, d’un étage (2 niveaux), postérieur à 1970, est modérée à forte. La nature du rez-de-chaussée va être déterminante. S’il est trop « transparent » avec des fermetures réalisées postérieurement à la fin de la construction, la vulnérabilité sera forte. En revanche, s’il existe des murs pleins dans toutes les directions, dans la continuité des murs des étages supérieurs et s’ils ont été réalisés en même temps que l’ensemble de la construction, la vulnérabilité sera réduite.

La superposition des galeries à l’étage et rez-de-chaussée peut affaiblir l’angle de la construction qui est impliqué.

La vulnérabilité peut être augmentée en cas de soubassement constitué de poteaux et/ou de parpaings.

Les constructions récentes (moins de 15 ans environ) réalisées avec des professionnels sont a priori peu vulnérables.

   
23Maison 2 niveaux partiellement fermée (les parties ouvertes - galeries et grandes ouvertures de garage majoritaires sur une façade maxi ( ou ne font pas toute la largeur de la maison)

La vulnérabilité au sein de ce type de construction, souvent postérieure à 1970, est modérée à forte. La nature du rez-de-chaussée va être déterminante. S’il est trop « transparent » avec des fermetures réalisées postérieurement à la fin de la construction, la vulnérabilité sera forte. En revanche, s’il existe des murs pleins dans toutes les directions, dans la continuité des murs des étages supérieurs et s’ils ont été réalisés en même temps que l’ensemble de la construction, la capacité de résistance sera augmentée.

Les constructions récentes (moins de 15 ans environ) réalisées avec des professionnels sont a priori peu vulnérables.

   
24Maison urbaine sur 3 niveaux en béton, terrasses en porte à faux en béton, toit plat ou à pente sur dalle béton (1930-1970 environ)

Ce type de construction est répertorié en milieu urbain. Il concerne des constructions en dur, postérieures aux années 50, qui en général n’ont pas de soubassement et qui totalisent le plus souvent 3 niveaux (2 étages). La vulnérabilité est considérée a priori comme modérée à forte. Les éléments déterminants seront la période de construction et le degré de rigidité des différents niveaux. Le rez-de-chaussée en particulier, s’il a subi des transformations dans le cadre d’une exploitation commerciale ou autre, peut se comporter comme un niveau transparent ou quasi-transparent, ce qui peut compromettre la stabilité de l’ensemble du bâtiment en cas de fort séisme. La nature, les caractéristiques et le nombre de constructions mitoyennes peuvent aussi influer sur la vulnérabilité. La présence de porte-à-faux (balcons notamment) est souvent un facteur aggravant de vulnérabilité s’ils n’ont pas été bien dimensionnés et réalisés.

   
25Maison en dur sur 2 niveaux de plein pied sur terrain plat, partiellement ouverte sur les deux niveaux (galeries superposées sur une partie de façade), toit à 2 pentes avec combles non aménagées

La vulnérabilité au sein de ce type de construction, d’un niveau, postérieur à 1970, est modérée à forte. La nature du rez-de-chaussée va être déterminante. S’il est trop « transparent » avec des fermetures réalisées postérieurement à la fin de la construction, la vulnérabilité sera forte. En revanche, il existe des murs plein dans toutes les directions, dans la continuité des murs des étages supérieurs et si ils ont été réalisés en même temps que l’ensemble de la construction, la vulnérabilité sera réduite. La superposition de galerie à l’étage et rez-de-chaussée peut affaiblir l’angle de la construction qui est impliqué. Les constructions récentes (moins de 15 ans environ) réalisées avec des professionnels sont a priori peu vulnérables.

   
26Maison urbaine sur 3 niveaux en béton, terrasses en porte à faux en béton, toit plat ou à pente sur dalle béton (1930-1970 environ)

La vulnérabilité au sein de ce type de construction, d’un étage (2 niveaux), mis en œuvre à partir de 1950 jusqu’au début des années 90, est modérée à forte. La nature du rez-de-chaussée va être déterminante. S’il est trop « transparent » avec des fermetures réalisées postérieurement à la fin de la construction, la vulnérabilité sera forte. En revanche, s’il existe des murs pleins dans toutes les directions, dans la continuité des murs des étages supérieurs et s’ils ont été réalisés en même temps que l’ensemble de la construction, la vulnérabilité sera réduite.

La superposition des galeries à l’étage et au dessus des transparences en rez-de-chaussée peut affaiblir l’angle de la construction qui est impliqué.

La vulnérabilité peut être augmentée en cas de soubassement constitué de poteaux et/ou de parpaings.

Les constructions récentes postérieures à 1968-1970 sont a priori moins vulnérables.

   
27Maison urbaine sur 3 niveaux en dur avec balcons et garde-corps béton, casquettes béton en porte à faux, toit plat (dalle) ou à pente sur dalle (combles non aménagés)

Ce type de construction est répertorié en milieu urbain. Il concerne des constructions en dur, datant des années 30 à 50. Elles peuvent être édifiées sur un soubassement et totalisent le plus souvent 2 niveaux (1 étages). La vulnérabilité est considérée a priori comme modérée à forte. Outre l’état de conservation ou d’entretien, les éléments déterminants seront la période de construction et le degré de rigidité des différents niveaux. Le rez-de-chaussée en particulier, s’il a subi des transformations dans le cadre d’une exploitation commerciale ou autre, peut se comporter comme un niveau transparent ou quasi-transparent, ce qui peut compromettre la stabilité de l’ensemble du bâtiment en cas de fort séisme. La nature, les caractéristiques et le nombre de constructions mitoyennes peuvent aussi influer sur la vulnérabilité. La présence de porte-à-faux (balcons notamment) est par ailleurs souvent un facteur aggravant de vulnérabilité. Enfin, lorsqu’un soubassement existe, il est le plus souvent de nature à aggraver la vulnérabilité, étant donne le caractère ancien des constructions concernées.

Потом Швейк "Клеймор. Книга 7. Способность сражаться"принял запоздавшую телефонограмму о консервах.

В ясном лунном свете "Мой личный дневничок для девочек. "Девочка и желтый утенок""южной ночи олень "Final Encounter"узнает злейшего своего врага человека.

Мне неизвестен такой "alcohol 120 cracked скачать"приказ для полков из Чехии.

Охотник шел "Benq монитор драйвера"спокойно, считая, что теперь уже не "курсовая работа по психологии темы"придется останавливаться до самой асиенды.

Все "прозоров скачать ведун"это требовало незаурядной ловкости, но Росита все проделала так искусно, что ясно "краткое содержание книги человек невидимка"было она мастерица печь тортильи.

На свете вообще много чего не полагается, что допускается.

Он не "Неваляшки-погремушки/Мои первые слова/Игрушки"чувствовал ни "Тематические педсоветы в ДОУ: подготовка и проведение"дыма, ни запаха "Левша"паленого.

Но доктор решительно возражал "Баня. Лечебный эффект: мифы и реальность"против этого плана.

Накинем "Русская кухня в изгнании"на него петлю, "Выдохните лишние килограммы"и тогда "Смерть Ахиллеса"он скажет правду.

Одним словом, "Простые узоры и орнаменты: учебное издание."она совершенство!

Римо "Королева Марго"запер его в "Хищники"шкафу на двадцать минут, пока не затихли крики.

Он был всего-навсего бездарным писателем-фантастом.

Затем "

Поэтому войска получили "microsoft office powerpoint viewer скачать"распоряжение двигаться в глубоком "скачать фильм фредди крюгер"молчании по тайным тропинкам.

Оно "игры лизуны на двоих"не может принести "соник и эми комиксы"вред людям, настаивал Уилбур.

Столь "взломанный фрапс скачать"же грязной, как "скачать утомлённое солнце"и его кожа.

Между ним и дочерью "опера мини скачать для китайских телефонов"произошла бурная "скачать новый драйвера"сцена.

Обычному человеческому глазу не угнаться за "командор (волков алексей) скачать"нашими движениями.

Низшему духовенству, естественно, "скачать игры на телефон с телефона"ничего не сообщили.